• • • Le Blog • • •

L’attrape Rêve : ses secrets et légendes

Attrapes-Rêves - Article de blog

L’Attrape Rêve : un objet magique et universel.

Nous savons tous à quoi sert le capteur de songes, cet objet d’origine amérindienne, culturel et chargé de sens : disposé dans la chambre du dormeur, il serait supposé filtrer les cauchemars et laisser passer les rêves.

La beauté et la délicatesse de l’attrape rêve a séduit de nombreuses contrées bien éloignées de son lieu de naissance, sa signification bienveillante et teintée de magie renforçant le charme naturel de l’objet lui-même. Mais connaissez-vous tous ses secrets ?

La légende du chasseur :

Plusieurs légendes racontent la naissance de l’attrape rêve. La plus connue est celle d’un chasseur parti trouver du gibier pour son peuple et ayant croisé une bête terrifiante dont il aurait par la suite rêvé des nuits durant.  Épuisé et désespéré de ne plus pouvoir dormir sans être réveillé par le souvenir de l’animal, il s’enfuit une nuit vers la forêt et finit par s’endormir sous les arbres. A son réveil, il se souvint que ses rêves avaient été paisibles et constata dans les branches de l’arbre au-dessus de lui une toile d’araignée sur laquelle étaient accrochées quelques feuilles et plumes, ainsi que des gouttelettes de rosée au travers desquelles filtrait la lumière du soleil.

La légende de l’araignée :

Les capteurs de rêve sont originaires de la tribu nommée Ojibwée. Ils appelaient les capteurs de rêves « asabikeshiinh », qui signifie « araignée ». Selon la légende, une femme araignée s’occupait de tous les habitants et des enfants sur leurs terres. Lorsque la tribu vint à s’agrandir, il devenait de plus en plus difficile pour cette femme de s’occuper de tous. Ainsi, les mères, les grands-mères et les soeurs Ojibwées se sont mises à faire des attrapes rêves en tissant des toiles sur des cerceaux de saule pour les accrocher au-dessus du lit de chaque enfant afin de piéger les cauchemars et repousser les mauvaises énergies.

L’esprit farceur de la tribu Lakota :

Dans une autre tribu nommée Lakota, un chef spirituel aurait eu la vision d’un esprit farceur ayant pris la forme d’une araignée. Cet esprit, alors qu’il lui parlait, tissait dans un anneau de saule des perles et des crins de cheval en lui parlant des cycles de la vie et de la façon dont les choix humains impactent la Nature et son harmonie. Il lui donna ensuite l’attrape rêve comme un outil qui pourrait aider sa tribu à départager les bonnes et les mauvaises énergies durant leur sommeil. Ainsi, les hommes seraient davantage capables d’agir en se considérant comme part de la Nature et de l’Univers.

Les matériaux de l’attrape rêve :

  • À l’origine, l’anneau était en saule, un bois lumineux qui vient symboliser le soleil, le lever du jour.
  • Les plumes représentaient les forces de l’air et elles y étaient accrochées pour faire glisser les rêves jusqu’au dormeur.
  • La perle centrale représente l’araignée, gardienne des songes et tisseuse de la toile, mais aussi, d’une façon plus symbolique, le point d’accès à l’Univers par le rêve.  Elles représentent aussi les rêves matérialisés.
  • Le nombre de points d’attache a aussi son importance et peut représenter le nombre de pattes de l’araignée (8), le nombre de phases de la Lune (13), les prophéties (7), un aigle (6) ou une étoile (5).

Un objet culturel.

Vous en savez désormais bien plus sur l’attrape rêve, mais souvenons-nous que cet objet appartient à une culture qu’il est important de connaître en profondeur pour comprendre les subtilités de tout ce qui gravite autour de l’attrape rêve. Utiliser, fabriquer, porter la représentation de cet objet, c’est aussi adopter la philosophie qui gravite autour de ce dernier. Alors, qu’en est-il dans nos cultures fort éloignées des cultures amérindiennes ? Sommes-nous vraiment attentifs à nos songes et appliquons-nous nos choix à un mode de vie qui tend à l’harmonie de toutes formes de vie ?

Une question à méditer au cours d’un tissage de nos pensées en toute conscience  !

 

Voici quelques représentations de capteurs de rêves nées sous les pinceaux de notre graphiste, pour le plaisir des yeux, pour un symbole de bienveillance, pour une philosophie de vie à développer, si le cœur vous en dit !

Nos derniers articles